Comment choisir sa mutuelle senior après 70 ans ?

Avoir une bonne mutuelle senior après 70 ans est primordial pour plus de confort au quotidien

Passé un certain âge, le prix des mutuelles senior augmente, même pour des assurés en bonne santé. En comparant les différentes compagnies d’assurance et en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins, il est toutefois possible de réaliser de belles économies et de maintenir ainsi votre pouvoir d’achat.

Mutuelle senior : quelles garanties privilégier après 70 ans ?

En choisissant une mutuelle adaptée à vos besoins (qui évoluent avec votre âge), vous améliorez vos conditions de vie et votre confort. En effet, il est essentiel de pouvoir se soigner sans être restreint par les frais que cela représente. Grâce à une bonne mutuelle senior, on peut envisager de faire appel à des professionnels de santé qui proposent des soins pertinents pour entretenir notre forme, mais qui ne sont pas toujours remboursés par la Sécurité Sociale. C’est ce qu’on appelle les médecines douces : l’ostéopathie, la sophrologie, ou encore la podologie par exemple. Ainsi chouchouté, notre corps se maintient en forme plus longtemps.

Voir aussi l’article : “Mutuelle sénior : avec l’âge, comment choisir ses garanties ?”

Parmi les dépenses récurrentes à envisager au-delà de 70 ans, on trouve bien sûr les frais d’optique, pour des lunettes de vue ou des lentilles de correction. Au-delà de 65 ou 70 ans, il est également fréquent de subir une perte d’audition, ce qui peut nécessiter un appareillage auditif, là encore coûteux si on n’est pas couvert par une mutuelle avec des renforts suffisants sur ce poste. On peut donc avoir besoin d’audioprothèses, mais aussi de prothèses dentaires : les frais chez le dentiste ont tendance à rapidement chiffrer, mieux vaut donc bénéficier d’une complémentaire santé intéressante, afin de diminuer le reste à charge de façon suffisante.

De plus, il est essentiel d’avoir une bonne couverture santé s’agissant des frais d’hospitalisation, car le risque de devoir séjourner à l’hôpital pour des examens ou une opération augmente avec l’âge. Les frais d’examens en général (prises de sang, radiographies…) représentent d’ailleurs un budget à ne pas négliger.

Lire aussi l’article : “Mutuelle sénior : zoom sur le remboursement d’une hospitalisation”

Les longues maladies touchent une proportion importante de personnes âgées de plus de 70 ans, et leurs traitements sont onéreux. Au-delà des maladies graves, certains traitements prescrits régulièrement par les médecins sont coûteux : une bonne mutuelle prend en charge certains médicaments que l’Assurance Maladie ne rembourse pas.

Les seniors sont davantage sujets aux chutes, qui peuvent entraîner des complications de santé, et une perte d’autonomie. Prendre une assurance dépendance, dédiée à la perte d’autonomie, est une option à étudier, particulièrement quand on atteint 60 ans.

Voir aussi l’article : “Dépendance : s’assurer, un bon moyen d’anticiper la perte d’autonomie”

Enfin, la possibilité de bénéficier d’une prise en charge pour des cures thermales est un critère important, car celles-ci peuvent contribuer à vous soulager de maux récurrents, qui impactent directement votre quotidien. Certains soins considérés comme “de confort” permettent en réalité de se maintenir en forme et de laisser à distance des maladies invalidantes.

Choisir une bonne mutuelle senior permet de rester serein, même après 70 ans

Passé 70 ans, plusieurs critères importants sont à relever sur votre contrat de mutuelle senior

Passé 70 ans, un critère important dans le choix d’une mutuelle reste celui du potentiel délai de carence applicable. Parfois, un délai de carence est prévu, qui peut aller jusqu’à 3 mois, pendant lesquels vous ne serez pas remboursé pour les prestations de santé réalisées durant cette période. On appelle aussi cette période “délai d’attente”. Quelquefois, cela permet de bénéficier d’une cotisation plus intéressante une fois ce délai passé. L’important est que vous receviez l’information concernant cette possibilité du contrat, et choisissiez en connaissance de cause.

Un autre point essentiel est celui de la continuité de vos remboursements. En effet, il semble évident que vous devez continuer d’être couvert jusqu’à la fin de vos jours : c’est ainsi que vous devez absolument souscrire un contrat avec des garanties viagères. Vos dépenses de santé doivent pouvoir être couvertes sans limite d’âge. Ce critère ne doit pas être confondu avec celui de la limite d’âge au moment de la souscription : certaines mutuelles seniors peuvent en effet n’être souscrites que jusqu’à l’âge de 60 ou 70 ans au moment de la signature du contrat, tandis que des personnes de plus de 80 ans peuvent encore nouvellement adhérer à d’autres mutuelles.

Mutuelle senior pour les plus de 70 ans : comment faire des économies ?

Même si les cotisations augmentent nécessairement avec l’âge, il est possible de faire en sorte de les limiter. Plusieurs leviers sont à votre disposition : le choix d’une bonne mutuelle pour vous, mais aussi de la formule la plus adaptée à votre situation, ou encore le fait de ne pas payer pour des garanties dont vous n’avez pas besoin, la possibilité d’obtenir des réductions liées à votre fidélité, des remises en cas d’adhésion pour le couple, etc.

D’abord, il s’agit de mettre en concurrence les mutuelles seniors, de les comparer. En effet, certaines compagnies sont stratégiquement plus attractives que d’autres en matière de tarifs, sur certains segments de la population française. C’est ainsi que certaines mutuelles très bien placées pour les salariés par exemple, peuvent ne plus du tout être concurrentielles quand elles s’adressent à un public senior. En vous adressant à un courtier en assurances comme LESA, vous bénéficiez d’un regard affûté et d’un conseil indépendant.

Lire aussi : “Nouveaux retraités : quelle mutuelle choisir ?”

Ensuite, pour chaque mutuelle, il y a des formules plus ou moins adaptées à votre besoin. Ce n’est pas parce que vous êtes depuis des années fidèle à une mutuelle, qu’elle est à même de vous proposer le meilleur contrat pour vous. Votre situation maritale, familiale, votre statut en tant que retraité, votre état de santé et celui de votre conjoint, vos antécédents familiaux… tout doit être pris en compte pour anticiper vos éventuelles dépenses de santé à court et moyen termes.

Revoir ses garanties au fur et à mesure qu’on vieillit, permet de les adapter à nos besoins effectifs, et d’être couvert uniquement par rapport à ses besoins réels. C’est ainsi que lorsque le dernier enfant quitte le nid et prend sa propre mutuelle, les besoins d’assurance santé de la famille évoluent : on supprimera par exemple alors la garantie orthodontie, si plus personne n’a besoin d’un dispositif de correction de ce type. De même, en tant que femme, passé un certain âge, il est évident qu’on n’a plus besoin d’une mutuelle qui assurerait des prestations de confort en cas de grossesse.

Nous avons vu que votre mutuelle historique n’est peut-être pas la plus adaptée à votre situation aujourd’hui, surtout si vous avez plus de 70 ans. Pour autant, une fois votre contrat signé avec la mutuelle la plus pertinente pour vous, selon la formule la plus précisément conforme à vos besoins, alors il est parfois intéressant de rester fidèle à cette mutuelle, car certains contrats prévoient des remises fidélité qui peuvent vous permettre de réaliser de belles économies au fil des ans.

Parallèlement, une souscription commune entre conjoints, permet aussi de diminuer la note globale, car des remises couples peuvent s’appliquer et vous permettre d’économiser jusqu’à 10 ou 15% sur le montant des cotisations de l’un des conjoints.

Enfin, certaines mutuelles proposent un réseau de praticiens partenaires : en vous adressant à eux, vous bénéficiez d’une meilleure prise en charge et vos remboursements sont supérieurs : encore un bon moyen de réduire votre budget santé au quotidien !

Vous avez besoin de conseils pour souscrire une mutuelle sénior ? Demandez-nous un devis et bénéficiez des meilleures garanties au meilleur prix.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn