Assurance dépendance : de quoi parle-t-on ? Pour qui ?

L'assurance dépendance facilite le quotidien des personnes en situation de perte d'autonomie

L’assurance dépendance appartient à la catégorie prévoyance des assurances individuelles. Il s’agit de couvrir le risque que l’assuré se retrouve en situation de perte d’autonomie, sous forme d’une rente mensuelle ou d’un versement de capital, associés à des prestations d’assistance pour le quotidien. Explications.

L’assurance dépendance : pour qui ?

Malheureusement, nous sommes tous concernés par la perte d’autonomie, d’où l’importance de considérer la souscription d’une assurance dépendance. Au-delà des personnes âgées : accident, maladie peuvent générer une dépendance quel que soit notre âge et notre état de santé habituel. On considère qu’une personne bascule en situation de dépendance, lorsqu’elle n’est plus à même de réaliser seule des actes simples de sa vie quotidienne : se laver, s’habiller, faire ses courses, se nourrir. Mais il peut aussi s’agir d’une incapacité psychologique à s’occuper toute seule d’elle-même.

Le nombre de personnes dépendantes en France augmente d’année en année, en lien avec l’augmentation de l’espérance de vie. L’aide attribuée aux personnes dépendantes de plus de 60 ans (APA pour Allocation personnalisée d’autonomie), concerne plus d’1,1 million de Français et pourrait croître de 1% par an ces vingt prochaines années. Cette aide est bien souvent insuffisante pour faire face aux dépenses liées à une perte d’autonomie, ce qui oblige parfois l’entourage à apporter sa contribution financière pour la prise en charge. La majorité des personnes dépendantes reste vivre à son domicile, ce qui implique souvent d’importantes modifications d’aménagement, notamment pour permettre d’adapter le logement à la capacité de se déplacer de la personne en perte d’autonomie.

Lire aussi l’article “Dépendance, perte d’autonomie : tous concernés ?”.

L'assurance dépendance permet d'améliorer le quotidien de la personne en perte d'autonomie

L’assurance dépendance : que peut-on en attendre ?

L’assurance dépendance permet d’anticiper les dépenses et les problématiques liées à la perte d’autonomie. En effet, c’est bien souvent l’entourage qui se retrouve à devoir accompagner la personne dépendante, ce qui est source de beaucoup de fatigue et d’une réorganisation de l’emploi du temps de l’aidant. De plus, il n’est pas facile d’accorder cette aide avec un travail lorsque l’on est toujours actif. L’objectif d’une assurance dépendance est de limiter l’intervention financière et/ou l’implication obligatoire au quotidien d’un ou plusieurs aidants, pour que les visites à la personne dépendante restent un plaisir pour tous.

En fonction du contrat signé au moment de la souscription, l’assurance dépendance permet de recevoir une rente tous les mois ou de bénéficier du versement d’un capital. Une rente peut compléter la prise en charge du coût représenté par un accueil en établissement spécialisé (EHPAD), tandis que le capital permet par exemple de financer des travaux d’aménagement de son logement. La plupart des contrats proposent également d’inclure des prestations d’assistance qui soulagent l’entourage au quotidien : soutien pour les démarches administratives, recherche d’un établissement, accompagnement psychologique…

Voir aussi l’article “Dépendance : s’assurer, un bon moyen d’anticiper la perte d’autonomie”.

Combien coûte une assurance dépendance ?

La rente que vous pourriez toucher en cas de perte d’autonomie dans le cadre d’une assurance dépendance est la principale variable de tels contrats. Selon vos cotisations, la rente pourra se situer entre une centaine d’euros mensuels et plus de 3000 euros. Même si vous avez droit à des aides, elles resteront généralement insuffisantes pour couvrir l’ensemble des dépenses induites par votre perte d’autonomie.

Il est important de noter, et c’est positif, que la rente de l’assurance dépendance peut se cumuler avec l’aide de l’État. En commençant à cotiser vers l’âge de 60 ans, vous pouvez espérer obtenir une rente de 500 euros par mois en cas d’invalidité totale, pour une cotisation d’une vingtaine d’euros par mois. Pensez à souscrire en couple votre contrat d’assurance dépendance pour bénéficier de remises pouvant aller jusqu’à 20%.

Lire aussi l’article “Assurance dépendance : combien ça coûte ?”.

L'assurance dépendance concerne les personnes âgées, mais pas uniquement

Vous souhaitez en savoir plus sur les contrats d’assurance dépendance ? Demandez-nous une étude personnalisée et un devis gratuit.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn