Comment gérer les obsèques d’un proche ? Par où commencer ?

Gérer les obsèques d'un proche est plus fluide si un contrat obsèques a été souscrit

Gérer les obsèques d’un proche est un moment difficile, surtout si le décès survient brutalement. Si un contrat obsèques a été souscrit par le défunt, les démarches sont simplifiées et l’entourage est plus serein.

Vous devez gérer les obsèques d’un proche : par où commencer ?

Quand un proche disparaît, vous devez faire face à mille émotions ; malgré tout, il faut également souvent gérer les obsèques de ce parent ou de cet ami disparu. Des démarches administratives sont à réaliser ou à déléguer, et il faut rapidement prendre des décisions, comme par exemple à propos du type de funérailles. Toutes ces décisions sont d’autant plus difficiles à prendre que le défunt n’avait pas encore exprimé ses dernières volontés.

Au moment du décès, il faut que celui-ci soit constaté, et fournir à la mairie du lieu de décès les documents nécessaires, dont le certificat de décès. Ensuite, il faut rapidement s’occuper d’organiser les obsèques, et en particulier prévoir leur financement. C’est le moment de vérifier si un contrat obsèques avait été souscrit par le défunt.

Parfois le corps doit être déplacé jusqu’au lieu où le défunt souhaitait reposer. Une autorisation d’inhumation ou de crémation doit être obtenue par la personne chargée de gérer les obsèques, puis il s’agit d’organiser la cérémonie. Au plus tard quelques jours après le décès, il faut également bloquer les comptes bancaires du défunt, contacter la Sécurité sociale ainsi que sa mutuelle, et tous les organismes susceptibles de verser des prestations (comme un capital) à la suite du décès (caisse de retraite…). Il s’agit notamment aussi de se renseigner sur l’existence d’un contrat de prévoyance.

Enfin, dans le mois qui suit le décès, il faut gérer les démarches administratives les moins urgentes, liées notamment au logement du défunt : résiliation du bail et des différents contrats d’énergie (eau, électricité…). Il faut prendre contact avec un notaire pour la gestion de la succession et informer le centre des impôts du décès de votre proche. Si vous étiez liés par un compte bancaire joint, alors celui-ci doit être muté en compte personnel.

Lire aussi l’article : “Le meilleur contrat obsèques : LESA vous aide à le choisir”

Comment gérer les obsèques d’un proche si rien n’a été prévu ?

Si aucun contrat obsèques n’a été souscrit par votre parent ou ami, alors gérer les obsèques de ce proche peut s’avérer plus compliqué. En effet, outre la peine liée à la perte de la personne, vous serez chargé(e) de prendre des décisions en vous demandant ce que le proche aurait souhaité, en particulier sur le mode opératoire des funérailles : inhumation, crémation…

Vous serez sans doute très sollicité(e) en tant que proche du point de vue administratif, mais aussi par le reste de l’entourage, alors même que vous devrez gérer les obsèques et potentiellement trouver le moyen de les financer. S’agissant du paiement des obsèques, si aucun contrat n’a été souscrit par le défunt, alors il faut régler les obsèques vous-même ou faire appel à la générosité de son entourage pour y contribuer, par exemple grâce à une cagnotte en ligne.

Le prestataire funéraire doit être choisi rapidement pour l’organisation des obsèques : vous pouvez faire plusieurs demandes de devis pour comparer les prestations proposées. Prenez votre décision en fonction de l’offre financière, mais aussi de l’accueil des professionnels à qui vous avez affaire : il est plus rassurant de se sentir bien accompagné(e) dans ces moments-là.

Lire aussi l’article : “Assurance obsèques : peut-on souscrire un contrat pour un proche ?”

Un contrat obsèques permet de payer ses obsèques de son vivant

Pourquoi gérer les obsèques d’un proche est plus facile si un contrat obsèques a été souscrit

Gérer les obsèques d’un proche est plus fluide si un contrat obsèques a été souscrit. On se sent rapidement soutenu et on a davantage la possibilité de vivre sa peine, plutôt que d’être noyé dans l’administratif et les questions matérielles liées à l’organisation et au financement des obsèques.

Tout est alors plus fluide : vous savez ce que votre proche souhaitait, puisque ça a été consigné dans le contrat obsèques. De plus, le prestataire a souvent été choisi en amont, ce qui vous évite d’avoir à faire réaliser des devis comparatifs. Parfois, tout est déjà prévu dans les moindres détails, ce qui rend cette période plus respirable.

Le prestataire funéraire peut aussi vous accompagner dans la mise en place d’un “espace défunt” virtuel, afin de recueillir les attentions de son entourage et les souvenirs. Enfin, toute la gestion administrative est rendue plus fluide par la mise à disposition d’outils facilitant la diffusion de l’information du décès auprès des divers organismes concernés.

Lire aussi l’article : “Assurance : comment payer ses obsèques de son vivant ?”

Vous souhaitez en savoir plus sur l’assurance obsèques ? Plusieurs de nos partenaires proposent des contrats, parmi lesquels vous trouverez forcément le meilleur contrat obsèques pour vous. 

Nous sommes à votre écoute pour une étude personnalisée.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn