Quelle est la meilleure mutuelle pour les commerçants ?

La meilleure mutuelle pour les commerçants est celle qui correspond à vos besoins

Vous êtes à votre compte et vous vous demandez quelle est la meilleure mutuelle pour les commerçants. La question de votre couverture santé et prévoyance est d’autant plus pertinente que vous pouvez bénéficier, en tant que travailleur indépendant, du dispositif “Loi Madelin”.

La meilleure mutuelle pour les commerçants est celle qui vous correspond

Choisir une complémentaire santé n’est pas chose aisée, surtout lorsqu’on n’a pas le temps de comparer les offres proposées. Vous qui êtes à votre compte, vous ne comptez pas vos heures et vous vous êtes déjà demandé quelle pouvait être la meilleure mutuelle pour les commerçants, sans avoir le temps d’interroger plusieurs compagnies. En réalité, la meilleure assurance santé est celle capable de vous apporter les services dont vous avez besoin, sans payer des options qui ne vous concernent pas.

L’essentiel est donc pour vous qui êtes la personne la plus à même de définir vos besoins, de lister les garanties auxquelles vous êtes susceptible d’avoir vraiment recours. Portez-vous des lunettes ? Avez-vous souvent besoin de vous rendre chez le dentiste ? Parfois, nos parents sont un bon indicateur des problèmes de santé que nous pourrons avoir nous-mêmes dans l’avenir : il s’agit donc d’en tenir compte au moment de penser en termes d’hospitalisation possible par exemple. De plus, votre situation familiale : seul, en couple, avec des enfants ou le projet d’en avoir, détermine aussi des critères incontournables pour votre choix de mutuelle.

Voir aussi l’article : “Artisans : en 5 minutes, démêlez le vrai du faux à propos des mutuelles pros”.

La meilleure mutuelle pour les commerçants est celle qui correspond à votre situation

La meilleure mutuelle pour les commerçants ne se trouve pas forcément chez votre assureur habituel

En tant que travailleur indépendant, vous êtes souvent sollicité par des fournisseurs de services en tous genres. Or vous n’avez pas de temps à perdre. Le mieux pour trouver la meilleure mutuelle pour les commerçants est donc de vous adresser à un professionnel du secteur, capable de vous faire gagner du temps et de l’argent. Mais tous les assureurs ne sont pas spécialistes de l’assurance pour les professions libérales et les travailleurs indépendants.

Il est donc important de vous faire accompagner par un expert de l’assurance pour les commerçants, comme un courtier en assurances tel que le cabinet LESA. En effet, c’est parce que nous sommes indépendants, que nous pouvons vous proposer avec impartialité la meilleure offre de mutuelle : celle dont le rapport qualité-prix saura répondre à vos attentes. En tant que commerçant, vous savez qu’on ne peut pas trouver l’ensemble de ses produits auprès d’un seul fournisseur. De plus, en tant que travailleur indépendant, vous pouvez bénéficier du dispositif “Loi Madelin”, qui vous permet de déduire vos cotisations santé et prévoyance de vos impôts.

Lire aussi l’article : “Indépendants : quel tarif pour votre mutuelle ?”.

La meilleure mutuelle pour les commerçants peut être celle de toute votre famille

L’important est vraiment d’établir vos besoins de complémentaire santé et prévoyance en fonction de votre situation. En effet, la meilleure mutuelle pour les commerçants peut provenir d’une certaine compagnie pour votre voisin artisan, sans qu’elle ne vous corresponde à vous. Selon la situation de votre conjoint et si vous avez des enfants, vous pourrez bénéficier de contrats plus avantageux que d’autres. À chaque profil, sa mutuelle. Si votre conjoint est salarié, il a l’obligation de souscrire la mutuelle de son entreprise. Il est possible que vous ayez alors deux mutuelles différentes au sein de la même famille.

Mais vous pouvez tout aussi bien souscrire avec votre conjoint et pour vos enfants une même mutuelle, en passant par un contrat “Madelin”. Notez que toutes les compagnies ne proposent pas des contrats dits “Madelin” et que ces contrats doivent explicitement être nommés tels quels. Pensez aussi au volet prévoyance en cas d’arrêt de travail qui vous empêcherait d’assurer votre revenu habituel.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn