Assurance santé : comment comparer les mutuelles seniors ?

Assurance santé : comment comparer les mutuelles seniors ?

Si vous êtes à la retraite et envisagez de changer d’assurance santé, vous avez sans doute déjà essayé de comparer les mutuelles seniors. Ce n’est pas chose facile, car la présentation des garanties varie selon les compagnies d’assurance. Zoom sur les critères à privilégier dans votre choix.

Le critère du budget pour comparer les mutuelles seniors

Bien sûr, le critère qui apparaît souvent comme le plus évident au moment de comparer plusieurs formules d’assurance santé, c’est celui du budget. En effet, il paraît essentiel de vous demander d’abord quelle cotisation votre budget mensuel est capable de supporter.

Dans les faits, pour une couverture santé satisfaisante après 60 ans, il faudra prévoir une cotisation mensuelle de l’ordre de 80 à 120 euros minimum. Il est bien sûr possible d’en trouver de moins chères, mais plus la cotisation est faible, moins bonnes seront, en toute logique, les garanties. C’est ainsi que les remboursements pourront être vraiment prévus a minima par une mutuelle discount, ce qui n’est pas forcément bon à moyen ou long terme pour votre budget, surtout si vous avez de fréquents rendez-vous médicaux.

À l’inverse, si vous pouvez vous le permettre, une cotisation de l’ordre de 130 à 180 euros vous permettra d’obtenir le remboursement de nombreuses dépenses de santé, y-compris de l’ordre du “confort” : médecines douces, meilleurs appareillages, hospitalisation mieux prise en charge, etc.

Voir aussi l’article : “Mutuelle : combien coûte une complémentaire santé senior ?”

Qui veut comparer les mutuelles seniors, compare les garanties

À cet instant, on prend conscience que le montant de la cotisation mensuelle ne fait pas tout pour comparer les mutuelles seniors, loin de là. Le risque est grand en choisissant une mutuelle discount, de vous retrouver à devoir prendre à votre charge de nombreuses dépenses de santé, y-compris essentielles, et par là même de songer à y renoncer.

C’est ainsi que parfois, des personnes âgées se retrouvent avec de gros problèmes dentaires, ou à ne pas oser renouveler leurs lunettes, de peur d’une facture trop élevée. Ce qui signifie malheureusement un grand inconfort au quotidien, voire l’apparition de troubles plus importants.

Il est donc essentiel, au moins autant que le prix d’une complémentaire santé senior, de regarder et de comparer les garanties proposées par chaque contrat. Plusieurs postes sont essentiels : l’optique (car après 60 ans rares sont les personnes qui peuvent se passer de lunettes), l’auditif (les pertes d’audition touchent une majorité de seniors), le dentaire (idem) et l’hospitalisation sont les quatre piliers d’une bonne couverture santé.

Enfin, le remboursement (au moins partiel) des soins de médecines douces est de plus en plus considéré comme un critère important, car celles-ci apportent un soulagement à de nombreux maux ou maladies chroniques : ostéopathie, acupuncture…

Voir aussi l’article : “Mutuelle sénior : avec l’âge, comment choisir ses garanties ?”

Complémentaire santé senior : prix et garanties doivent être étudiés en détails

Comparer les mutuelles seniors, c’est aussi analyser les services intégrés dans chaque formule

Pour bien comparer les mutuelles seniors, viennent ensuite les critères qu’on peut de prime abord considérer comme secondaires, comme les services compris ou non au contrat, notamment en cas de problème de santé. Par exemple, un accompagnement en cas d’hospitalisation, par le biais de prestations d’aide à la personne. Ou encore la capacité à être rapatrié(e) en cas de problème lors d’un voyage à l’étranger.

Si ces prestations peuvent vous paraître superflues, elles apparaissent au contraire tellement rassurantes quand un problème se présente ! De ce fait, il est intéressant de voir quelle mutuelle senior propose un ensemble de services dans son offre, car c’est un vrai plus au moment de choisir son contrat.

Les éventuelles restrictions à prendre en compte au moment de comparer les mutuelles seniors

Enfin, un critère qui est loin d’être négligeable est celui des restrictions que comporte éventuellement un contrat de mutuelle senior. Par exemple, un contrat peut prévoir une période de carence, c’est-à-dire que vous ne serez pas couvert(e) si vous avez une dépense de santé dans les premières semaines de votre adhésion. Une mutuelle senior peut aussi plafonner le montant des remboursements, en particulier si vous choisissez de faire appel à des praticiens avec des dépassements d’honoraires conséquents.

Mais il peut tout simplement y avoir la question de l’âge qui entre en ligne de compte, car certaines mutuelles seniors ne peuvent plus être souscrites passé un certain âge (souvent 70 ou 72 ans). Assurez-vous donc de rentrer dans le cadre de ces restrictions, avant de pousser plus avant votre recherche !

Vous vous sentez perdu(e) et avez besoin d’être accompagné(e) dans votre choix d’une bonne complémentaire santé ? Vous voulez comparer les mutuelles seniors mais préférez le contact d’un conseiller plutôt qu’un tableau de garanties difficile à décrypter ? Demandez-nous une étude personnalisée : nous vous guiderons selon vos besoins et votre budget.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn