Hospitalisation en ambulatoire et remboursement mutuelle

L'hospitalisation en ambulatoire et ses remboursements mutuelle

L’hospitalisation en ambulatoire se développe de plus en plus. Quels remboursements pouvez-vous attendre de votre mutuelle ?

Sommaire :

Hospitalisation en ambulatoire : de quoi parle-t-on ?

On parle de chirurgie ambulatoire et par là même d’hospitalisation en ambulatoire, lorsque la prise en charge médicale permet une hospitalisation raccourcie à une seule journée de présence à l’hôpital ou en clinique. Le patient entre à l’hôpital le matin et en ressort le soir-même, une fois l’intervention réalisée. On parle d’hospitalisation en ambulatoire tant que le patient ne reste pas plus de 12 heures sur place. Actuellement en France 40% des interventions chirurgicales sont réalisées en ambulatoire, et jusqu’à 80% dans la prise en charge de certaines pathologies.

Certaines opérations sont depuis longtemps réalisées en hospitalisation en ambulatoire : l’extraction des dents de sagesse, l’ablation de la cataracte ou des amygdales, les arthroscopies… De plus en plus d’opérations peuvent avoir lieu en ambulatoire, y-compris certaines interventions plus complexes comme des opérations de la main, des interventions gynécologiques et même dans certains cas la pose d’une prothèse de hanche ou l’appendicectomie.

La prise en charge par l’Assurance maladie de l’hospitalisation en ambulatoire

La Sécurité sociale prend de mieux en mieux en charge l’hospitalisation en ambulatoire. Un remboursement à hauteur de 80% peut se faire dans certains cas où le patient a choisi un établissement conventionné pour son opération. Mais le patient devra avancer les frais : il ne sera remboursé qu’une fois envoyé son bon de sortie de l’hôpital à l’Assurance maladie.

De plus, de nombreux frais restent à la charge de l’assuré s’il n’a pas de mutuelle : ticket modérateur, forfait journalier, éléments de confort éventuellement choisis dans la chambre, dépassements d’honoraires des praticiens s’il y en a… Grâce à une bonne mutuelle, vous pouvez cependant bénéficier d’une prise en charge de ces frais comme dans le cadre d’une hospitalisation classique.

Les similitudes entre une hospitalisation en ambulatoire et une hospitalisation classique

Le déroulement global d’une hospitalisation en ambulatoire est le même qu’en hospitalisation classique et respecte un schéma d’accompagnement du patient qui prend en compte son état de santé et sa sécurité à tout moment. Des rencontres préalables avec le chirurgien et l’anesthésiste sont organisées pour garantir la faisabilité de l’opération.

Les interventions sont réalisées dans un bloc opératoire et avec une anesthésie appropriée. Et bien sûr, on contrôle votre état avant de vous laisser quitter l’hôpital ou la clinique. Le patient qui est pris en charge en hospitalisation en ambulatoire reçoit tous les documents d’information nécessaires : détails de l’intervention, consignes à respecter, suites opératoires, traitement à suivre et conduite à tenir.

Lire aussi l’article : « Mutuelle sénior : zoom sur le remboursement d’une hospitalisation »

Le remboursement de votre cure thermale est un critère important dans le choix de votre mutuelle senior

Les avantages de l’hospitalisation en ambulatoire

L’hospitalisation en ambulatoire a de nombreux avantages et se présente souvent comme la chirurgie qui doit se développer encore dans les années à venir. D’ailleurs, les chirurgiens y sont généralement favorables (mais vous avez le droit de préférer une hospitalisation classique).

D’abord, le patient bénéficie d’une relation privilégiée avec l’équipe médicale dans le cadre d’une opération réalisée dans la journée. Il suit un parcours balisé : le « chemin clinique » et bénéficie d’un accueil et de vérifications de son état à chaque étape de la journée. Le dialogue avec le chirurgien et l’anesthésiste sont facilités en hospitalisation en ambulatoire. Ensuite, le patient est généralement satisfait de pouvoir rentrer chez lui tout de suite, sans devoir passer de nuit à l’hôpital.

De plus, la récupération du patient est plus rapide : il rencontre moins de douleurs et de nausées que dans le cadre d’une anesthésie traditionnelle. Le risque d’effets secondaires comme les phlébites est également moindre. Enfin, en restant peu de temps à l’hôpital, le patient voit diminuer le risque d’y contracter une maladie liée aux soins (maladie nosocomiale). Du point de vue de la structure hospitalière, la chirurgie ambulatoire a bien sûr de nombreux avantages liés à la rapidité avec laquelle les patients libèrent les lits, permettant d’accueillir bien plus de patients et de désencombrer les services.

Financièrement parlant, le reste à charge du patient est souvent moindre dans le cadre d’une hospitalisation en ambulatoire, puisqu’il y a des économies réalisées sur le coût des nuitées, le forfait journalier, etc. Pour connaître les remboursements précis proposés par votre mutuelle dans le cadre d’une hospitalisation en ambulatoire, référez-vous au tableau de garanties de votre formule de complémentaire santé.

Vous souhaitez être guidé dans le choix de votre mutuelle sénior et obtenir des devis ? Contactez-nous et obtenez rapidement une étude personnalisée.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Être rappelé par un conseiller

* Champs obligatoires