Comment bien choisir sa mutuelle sénior : 10 points clés pour s’y retrouver

Des séniors jouant à la pétanque

Vous aimeriez trouver enfin la mutuelle qui correspond à vos besoins et à votre situation de retraité(e) ? Parmi toutes les compagnies d’assurance, les différents contrats proposés par chacune, et les garanties complémentaires disponibles, il n’est pas si facile de s’y retrouver. Voici 10 points clés qui vous aideront à y voir plus clair.

N°1 : faites le point sur votre situation familiale

Un premier point clé est de bien poser votre situation : vous êtes retraité(e), ok. Mais en fonction de votre âge, vous n’avez pas besoin des mêmes garanties. Votre situation de famille est également à prendre en compte : êtes-vous célibataire, marié(e) ? Avez-vous des enfants à votre charge ? En effet, certaines compagnies d’assurance proposent des contrats conçus pour une certaine typologie d’assurés, mais seront moins compétitives sur d’autres typologies de contrats. 

Une petite fille fait un selfie avec son père en fauteuil roulant, et sa mère

N°2 : analysez ce que vous payez aujourd’hui

Pas évident de saisir d’un seul coup d’œil ce que comprennent vos garanties, ni combien votre mutuelle vous coûte réellement, quand on additionne les frais médicaux du quotidien. C’est un travail un peu fastidieux, mais l’idéal est de relever sur une année médicalement parlant « normale », ce que vous dépensez pour votre santé mais qui ne vous est remboursé ni par la Sécurité Sociale, ni par votre mutuelle actuelle.

N°3 : zoomez précisément sur les frais qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie

Certaines prestations médicales ou para-médicales, ou encore certains médicaments, ne sont tout simplement pas du tout remboursés par la Sécurité Sociale. Pourtant, ils vous soulagent et contribuent à votre santé et à votre bien-être. Prenez le temps de faire le calcul de ce qu’ils représentent sur votre budget, et faites-en le tri pour déterminer ceux qui sont pour vous incontournables au quotidien.

N°4 : pointez les garanties incluses dans votre contrat de mutuelle

Vous verrez alors que vous êtes peut-être allé(e) plusieurs fois chez l’ostéopathe par exemple, mais que cette prestation, aussi bénéfique soit-elle sur votre dos, est possiblement restée entièrement à votre charge. Un bon contrat de mutuelle sénior, se doit de vous apporter du confort et des bienfaits sur votre santé, y-compris à titre préventif. Si votre assurance santé couvre insuffisamment des traitements qui vous semblent nécessaires, il est peut-être temps d’en changer. 

Une dame recevant un soin d'acupuncture.

N°5 : estimez vos besoins de santé à court et moyen terme

Avec l’âge, on a besoin de certaines prestations dont on ne connaissait même pas l’existence auparavant ! Néanmoins, certaines dépenses sont aussi derrière nous : par exemple vous n’avez peut-être plus besoin d’être couvert(e) pour des frais d’orthodontie. La personne qui vous connaît le mieux, c’est vous ! Vous connaissez les forces et les faiblesses de votre corps, vous êtes donc votre meilleur allié(e) pour établir la liste des dépenses de santé qui vont probablement être nécessaires dans les années à venir.

N°6 : évaluez votre budget mutuelle maximum

Si vous n’imaginez pas une hospitalisation autrement qu’en chambre individuelle, alors prévoyez prioritairement un renfort sur ce point dans les garanties de votre contrat d’assurance santé. Vous portez des lunettes et votre vue varie régulièrement : vous avez donc souvent besoin d’en changer ? Mettez le paquet sur la garantie optique ! Calculez votre budget mutuelle maximum et confrontez-le aux garanties proposées pour ce montant de cotisation. Peut-être devrez-vous faire des choix : le conseil d’un professionnel est primordial pour vous guider dans cette démarche.

N°7 : comparez plusieurs types de formules de garanties

Certaines compagnies d’assurance proposent des formules très intéressantes… aux salariés : en tant que retraité, elles n’auront peut-être pas de contrat adapté à votre situation à un tarif compétitif. À l’inverse, un contrat spécifiquement dédié aux séniors peut s’adapter à votre besoin particulier grâce à une formule sur mesure, construite autour de renforts : des garanties additionnelles qui répondent aux besoins que vous avez déterminés (qui ne sont pas forcément les mêmes que ceux de votre voisin, retraité lui aussi).

Voir aussi l’article : “Mutuelle sénior : quelles garanties pour quel budget ?”

N°8 : prenez de la distance par rapport au prix et à la notoriété de l’assureur

Attention au piège récurrent d’une offre alléchante d’un point de vue tarifaire, mais qui s’avèrera insuffisante au moment de couvrir vos dépenses réelles de santé. Parfois, on se focalise sur une marque, à travers une publicité ou le conseil d’un ami, mais on se rend compte avec le temps que ce qu’elle a à nous offrir ne répond pas à nos besoins. Rien ne vaut le conseil indépendant d’un courtier en assurances, pour proposer la formule réellement adaptée à une situation donnée.

Une dame en train de calculer le montant de ses remboursements de mutuelle

N°9 : restez vigilant par rapport à d’éventuelles conditions de souscription

Il existe souvent un âge de souscription maximal au-delà duquel il est difficile de souscrire une nouvelle mutuelle. On le sait moins, mais il existe aussi un âge minimal requis pour bénéficier d’une mutuelle sénior (entre 50 et 60 ans selon les assureurs). Dans la mesure du possible il faut éviter les compagnies qui exigent de remplir un questionnaire médical : en général ce ne peut qu’être en votre défaveur. Néanmoins la plupart des mutuelles séniors n’en demandent pas. Attention enfin au délai de carence susceptible de s’appliquer dans de nombreux contrats pour le remboursement de certaines prestations, ainsi qu’au caractère évolutif des cotisations, dont l’augmentation avec le temps est parfois substantielle.

N°10 : obtenez le meilleur devis correspondant à vos besoins

Une fois que vous avez déterminé sur quels postes de garanties vous souhaitez mettre l’accent, les contours de votre formule sur mesure sont posés. Il ne vous reste plus qu’à comparer 2 ou 3 devis (pas davantage, sinon vous risquez de vous y perdre), et à faire votre choix : ce ne sera pas forcément le moins disant : ce sera simplement celui qui répond le mieux à vos besoins les plus récurrents.

Pour plus d’infos sur les mutuelles séniors, demandez-nous une étude et un devis personnalisés.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn