cabinet lesa
La qualité avant tout ...
Besoin d'aide ?
04 83 93 50 20
Prix d’un appel local

Santé: Ce que prévoit le reste à charge zéro

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, le « reste à charge zéro » permettra d’ici à 2021 le remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et auditives, pour améliorer le recours à ces soins onéreux. Une réforme qui fait craindre à certains une augmentation du tarif des mutuelles.
Emmanuel Macron l’a promis pendant la campagne présidentielle. D’ici à la fin du quinquennat certaines lunettes, prothèses dentaires et appareils auditifs seront pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale et les complémentaires santé, donc sans reste à payer pour les patients. L’objectif de ce « reste à charge zéro », baptisé « 100 % santé », est de favoriser l’accès aux soins, notamment pour les assurés sociaux les plus démunis, et faire reculer les inégalités de santé.

« Nombre de nos concitoyens doivent renoncer à se soigner » et sont ainsi « privés de la possibilité de sourire, de voir, d’entendre », ce qui entraîne « chaque fois des drames individuels », a affirmé le président de la République lors du 42e congrès de la Mutualité française, lorsqu’il est venu officialiser ce qu’il a qualifié de « conquête sociale essentielle ».

Cette réforme – votée via  le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019 – va se faire progressivement. A partir du 1er janvier 2019, les assurés vont pouvoir bénéficier de paniers d’offres de mieux en mieux remboursés jusqu’au remboursement total à l’horizon 2021.

Le coût du reste à charge zéro, estimé à 1 milliard d’euros, sera pris en charge à hauteur de 75% par la Sécurité sociale. Le solde le sera par les mutuelles, ce qui a alimenté des craintes, réfutées par le gouvernement, d’une hausse des tarifs de celles-ci.

Source: Lesechos.fr 

Tous drois réservés au Cabinet Lesa (c) - Réalisation en 2015 par Evadart et Optimisé par : Born To Be Web - Comparateur mutuelles et complémentaires pour Seniors et Retraités